Prix : 18.00EUR

Benjamin Péret, l'astre noir du Surréalisme
B. Schwartz

Éditions Libertalia. 350 pages + cahier central couleur.

Benjamin Péret (1899-1959) est né à Rezé et décédé à Paris. D’abord dadaïste puis surréaliste, il est l’un des principaux acteurs des mouvements d’avant-garde qui ont secoué la poésie et l’art moderne au XXe siècle. Auteur d’une œuvre majeure (Je ne mange pas de ce pain-là, Le Déshonneur des poètes, Mort aux vaches et au champ d’honneur, Les Rouilles encagées), il est pourtant un surréaliste que la postérité a laissé dans les marges de la célébrité. Son engagement dans les mouvements révolutionnaires de son temps, notamment durant la guerre d’Espagne, n’est pas étranger à son occultation.
Barthélémy Schwartz replace la trajectoire de Péret dans les enjeux utopiques du surréalisme, un mouvement qui voulait « transformer le monde » et « changer la vie ». Poète malmené par la vie, révolté permanent, c’est cela aussi qui rend Benjamin Péret et son œuvre si lisibles aujourd’hui, si proches de nous.


Voir la fiche détaillée dans le catalogue des éditions Libertalia.