Prix : 7.00EUR

Grèves et joie pure
Simone Weil

Éditions Libertalia, collection À Boulets rouges, 80 pages.

« Il s’agit, après avoir toujours plié, tout subi, tout encaissé en silence pendant des mois et des années, d’oser en n se redresser. Se tenir debout. Prendre la parole à son tour. Se sentir des hommes, pendant quelques jours. Indépendamment des revendications, cette grève est en elle-même une joie. Une joie pure. Une joie sans mélange. »

Au printemps 1936, une vague de grèves spontanées éclate en France, juste après la victoire électorale du Front populaire. Elle atteint son apogée le 11 juin avec près de deux millions de grévistes.

Le présent recueil rassemble quatre articles de Simone Weil (1909-1943) rédigés in situ. Il s’agit de mettre en avant la lucidité et le génie d’une philosophe qui travailla en usine. Et de rappeler que la grandeur et l’importance des combats ouvriers résident avant tout dans l’invention de nouveaux moyens de lutte pour combattre l’aliénation et l’exploitation.


Voir la fiche détaillée dans le catalogue des éditions Libertalia.